Munin, l’outil de surveillance (monitoring) se serveurs simple

Dans cet article nous parlons de Munin un outil de surveillance (monitoring) simple qui permet de surveiller ses serveurs et stations de travail.

Munin est un outil de surveillance système et réseau qui donne un aperçu de l’état d’une ou des machine(s) au moyen de graphiques RRDTool consultables via un navigateur web. A mon goût, Munin se veut plus simple et rapide dans sa mise en place que des solutions de type Cacti. La procédure d’installation qui suit se fait sur une Fedora 15 et va ne surveiller que la machine elle-même.

Installation

Pas besoin de commentaire :

# dnf install munin munin-node

Configuration

Ensuite il faut éditer le fichier de configuration principal munin.conf qui est quasiment prêt d’office, il ne
reste normalement plus qu’à lui indiquer le FQDN de la machine (pour plus de clarté les commentaires ont été retirés) :

dbdir       /var/lib/munin/
htmldir     /var/www/html/munin/
logdir      /var/log/munin
rundir      /var/run/munin/

[monserveur.domaine.net]
	address 192.168.1.1
	use_node_name yes

Le second fichier à modifier est munin-node.conf, prendre soin que votre machine apparaîsse à la fin avec la
directive allow, il s’agit d’une expression régulière représentant la machine faisant les requêtes :

log_level 4
log_file /var/log/munin/munin-node.log
port 4949
pid_file /var/run/munin/munin-node.pid
background 1
setseid 1
host *
user root
group root
setsid yes
ignore_file ~$
ignore_file \.bak$
ignore_file %$
ignore_file \.dpkg-(tmp|new|old|dist)$
ignore_file \.rpm(save|new)$
allow ^127\.0\.0\.1$
allow ^192\.168\.1\.1$

Voilà. On peut démarrer (ou re-démarrer) le node Munin comme ceci :

# systemctl restart munin-node

En patientant un peu – un job dans le cron génère les graphiques toutes les 5 minutes – les graphiques devraient arriver en allant sur : http://monserveur.domaine.net/munin.

Quelques graphiques générés par Munin

Munin - Usage CPU
Munin – Usage CPU
Munin - Charge
Munin – Charge
Munin - Statut du serveur web Nginx
Munin – Statut du serveur web Nginx

Tip : bonne aide pour le debug, la commande munin-update lancée en tant qu’utilisateur munin avec l’option –debug. Elle m’a aidé ;}

$ sudo -u munin /usr/share/munin/munin-update --debug

Note : ce billet datant du 8 février 2008 a été mis-à-jour le 17 décembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *