Temps gris à Calcata

Non le titre n’est pas le nouveau San-Antonio ou le titre du prochain James Bond. Ce weekend nous sommes allés nous dégourdir les jambes à Calcata, petit village de la province de Viterbo dans le Latium (Italie), situé à environ 1 heure de Rome dans la vallée de la rivière Treja.

Calcata est un petit pays particulier. Outre le fait que le village soit logé au sommet d’une petite montagne très abrupte, son histoire récente est quelque peu intéressante. Dans les années 30, le centre historique a été interdit par le gouvernement, en raison des risques d’effondrement, l’endroit reposant sur un socle volcanique. Les habitants ont ainsi quitté leurs habitations pour fonder la proche ville de Calcata Nuova. Mais dans les années 60, des artistes et des hippies ont commencé à re-peupler l’ancien village historique. Plus tard beaucoup de ceux-ci ont même acheté leur maison, ce qui a conduit le gouvernement à annuler l’interdit des années 30. Le village existait de nouveau et c’est toujours un lieu de rencontre pour artistes.

Calcata
Calcata

Non loin de là, toujours dans le parc naturel régional Valle del Treja, nous avons terminé la journée – presque dans la nuit – aux abords de la rivière Treja et de ses cascades (Le Cascate Di Monte Gelato). Ce petit morceau de nature tout à fait charmant, pourrait être un Eden pour le photographe bucolique de bord de cours d’eau, malheureusement l’endroit est plutôt fréquenté et l’impact humain se fait ressentir (déchets de toutes sortes sur et hors eau).

La rivière Treja
La rivière Treja

Plus d’infos :