Installer et utiliser l’analyseur de fichiers de log Logwatch sur CentOS 7

Recevoir des rapports système clairs et concis avec l’anayseur de logs Logwatch sous CentOS 7.

L’analyse des fichiers de log d’un serveur peut se révéler fastidieuse et difficile suivant le nombre et la complexité de services qui tournent sur une machine. C’est sur ce point que l’outil Logwatch peut aider l’administrateur système, en effet celui-ci rassemble différents fichiers de logs et les affiche de façon claire, sous la forme d’un rapport plus lisible que les fichiers bruts.

Logwatch n’est pas vraiment un outil destiné par exemple à lire les logs après un problème afin d’en trouver la cause, car en général une analyse plus poussée et ciblée doit être effectuée dans un tel cas, mais il est plus particulièrement utile pour faire du reporting sur l’état d’une machine à un moment donné. Par exemple l’utilisation classique qui est celle par défaut en général est d’avoir le rapport de la journée de la veille envoyée par email.

Continuer la lecture de « Installer et utiliser l’analyseur de fichiers de log Logwatch sur CentOS 7 »

Mémo pour le pare-feu firewalld de Fedora

Ce court billet me servira de mémo pour tout ce qui concerne le pare-feu firewalld que j’utilise avec mon serveur sous Fedora.

La gestion de firewall m’a toujours ennuyé, je ne me suis jamais vraiment attardé à être un expert en la matière, c’était le cas avec IPtables, c’est toujours le cas avec firewalld qui est le pare-feu par défaut sous Fedora depuis plusieurs versions (officiellement depuis Fedora 18). A noter que firewalld s’appuie toujours sur l’architecture netfilter.



Ce billet regroupe donc simplement les commandes classiques que l’on est amené à exécuter pour gérer le firewall.

# Voir l'état de fonctionnement du pare-feu :
firewall-cmd --state

# Obtenir la liste des zones supportées :
firewall-cmd --get-zones

# Obtenir la liste des services supportés :
firewall-cmd --get-services

# Lister ce qui est activé sur toutes les zones :
firewall-cmd --list-all-zones

# Voir ce qui est activé sur la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --list-all

# Lister les services actifs de la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --list-services

# Voir la zone par défaut pour les connexions réseau :
firewall-cmd --get-default-zone

# Définir la zone par défaut à 'public' :
firewall-cmd --set-default-zone=public

#Lister les zones actives :
firewall-cmd --get-active-zones

# Ajouter (ouvrir) le port 8080 (protocole tcp) à la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --add-port=8080/tcp --permanent
firewall-cmd --zone=public --add-port=7000-8000/tcp

# Supprimer (fermer) le port 8080 (protocole tcp) pour la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --remove-port=8080/tcp
firewall-cmd --zone=public --remove-port=7000-8000/tcp

# Ajouter (ouvrir) le service http pour la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --add-service=http

# Supprimer (fermer) le service http pour la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --remove-service=http

# Vérifier si le service http est actif pour la zone 'public' :
firewall-cmd --zone=public --query-service=http

# Recharger la configuration :
firewall-cmd --reload



Pour modifier la configuration de façon permanente, il suffit d’ajouter l’option --permanent, dans ce cas les changements ne sont pas répercutés immédiatement, il faut recharger la configuration avec firewall-cmd --reload pour qu’ils soient pris en compte.

Nouveau serveur Kimsufi SSD pour un hébergement Nginx, PHP-fpm, Varnish et Memcached

Mes sites ont migré sur un nouveau serveur Kimsufi SSD de OVH et les performances sont bien sympathiques grâce à Nginx et Varnish.

Petite évolution du serveur hébergeant feub.net et plusieurs autres sites qui reste chez Kimsufi d’OVH mais en version SSH cette fois-ci. Cela me titillait depuis un moment car il faut bien l’avouer le SSD lorsqu’on en goûte on ne peut plus s’en passer, côté desktop mais coté serveur aussi. Mais il fallait bien avouer que le boulot de la migration me faisait renoncer, je n’avais pas trop envie de passer des heures devant un terminal lorsque je passe déjà mes journées au boulot devant des lignes de code. Après moult réflexion donc, maintenant c’est fait, un Kimsufi moins cher (9.99€/mois) que celui d’avant, avec un couple processeur/mémoires similaire, mais aussi 20% de moins d’espace disque, passant d’1Tb à 40Gb.

Je reste fidèle à Fedora, en passant à la version 23, et le serveur web d’enfer Nginx se voit désormais épaulé par l’accélérateur d’applications web Varnish que je commence à apprivoiser et Memchached pour la mise en cache d’objets PHP. Belle petite équipe qui ne demande qu’à être optimisée ^.^

Je ne vais pas m’attarder sur le détail de mes configurations, mais ce sera certainement l’objet de prochains billets sur ce blog. Pour le moment ça roule, peut-être y’a-t-il quelques couacs à droite à gauche, alors n’hésitez surtout pas à me faire part de tout problème ou anomalie.

Ripper et encoder un CD audio en ligne de commande

Petit mémo pour me rappeler comment ripper et encoder un CD audio en ligne de commande. C’est un comble, avec 4 ordinateurs à la maison, je n’ai aucun lecteur/graveur de CD en état de fonctionnement, sauf sur le Mac Mini (headless) qui sert de media center/serveur de fichiers sous Fedora 20.

Les outils nécessaires seront :

On commence par obtenir les informations sur le lecteur CD :

$ cdparanoia -vsQ

Qui affiche des données de ce type pour le lecteur CD de mon vieux Mac Mini :

cdparanoia III release 10.2 (September 11, 2008)

Using cdda library version: 10.2
Using paranoia library version: 10.2
Checking /dev/cdrom for cdrom...
        Testing /dev/cdrom for SCSI/MMC interface
                SG_IO device: /dev/sr0

CDROM model sensed sensed: PIONEER DVD-RW  DVR-K06 Q617

Checking for SCSI emulation...
        Drive is ATAPI (using SG_IO host adaptor emulation)

Checking for MMC style command set...
        Drive is MMC style
        DMA scatter/gather table entries: 1
        table entry size: 131072 bytes
        maximum theoretical transfer: 55 sectors
        Setting default read size to 27 sectors (63504 bytes).

Verifying CDDA command set...
        Expected command set reads OK.

Attempting to set cdrom to full speed...
        drive returned OK.

Table of contents (audio tracks only):
track        length               begin        copy pre ch
===========================================================
  1.    91377 [20:18.27]        0 [00:00.00]    no   no  2
  2.    72852 [16:11.27]    91377 [20:18.27]    no   no  2
  3.    77950 [17:19.25]   164229 [36:29.54]    no   no  2
TOTAL  242179 [53:49.04]    (audio only)

Pour info, il s’agit de l’album « Requiem for the 3 Kharites » de YRSEL (experimental ritual ambient drone).

On continue avec l’extraction des pistes, en ajoutant l’option -B :

$ cdparanoia -B
cdparanoia III release 10.2 (September 11, 2008)


Ripping from sector       0 (track  1 [0:00.00])
          to sector  242178 (track  3 [17:19.24])

outputting to track01.cdda.wav

 (== PROGRESS == [                              | 091376 00 ] == :^D * ==)

outputting to track02.cdda.wav

 (== PROGRESS == [                              | 164228 00 ] == :^D * ==)

outputting to track03.cdda.wav

 (== PROGRESS == [                              | 242178 00 ] == :^D * ==)

Done.

Je me retrouve avec 3 fichiers WAV. Pour les convertir en mp3, j’utilise lame. Personnellement j’encode toujours en 320kbps avec le preset insane :

$ lame track01.cdda.wav track01.cdda.mp3 --preset insane
LAME 3.99.5 32bits (http://lame.sf.net)
CPU features: MMX (ASM used), SSE (ASM used), SSE2
Using polyphase lowpass filter, transition band: 20094 Hz - 20627 Hz
Encoding track01.cdda.wav to track01.cdda.mp3
Encoding as 44.1 kHz j-stereo MPEG-1 Layer III (4.4x) 320 kbps qval=3
    Frame          |  CPU time/estim | REAL time/estim | play/CPU |    ETA
 46642/46642 (100%)|    1:05/    1:05|    1:05/    1:05|   18.553x|    0:00
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
   kbps        LR    MS  %     long switch short %
  320.0       98.4   1.6        84.4   6.8   8.8
Writing LAME Tag...done
ReplayGain: -6.9dB

Répéter pour les autres pistes, voir faire un script qui prend en charge tout ça automatiquement. Je m’y attellerai peut-être un de ces jours si j’en ai le temps. mon problème ici étant de simplement ripper mes CD à distance pour les récupérer dans Musicbee.

Petit bonus, pour éjecter le CD en ligne de commande :

$ eject -r