Changer le port SSH par défaut d’OS X

Ce n’est pas nouveau, mais depuis Tiger, et maintenant sous Snow Leopard, la gestion de SSH est reléguée au démon launchd et non plus à xinetd. Ainsi pour changer le numéro de port de SSH, une petite gymnastique s’impose.

Comme beaucoup de démons sous OS X, le fichier de configuration se trouve sous /System/Library/LaunchDaemons et celui qui nous intéresse se nomme naturellement ssh.plist.

Continuer la lecture de « Changer le port SSH par défaut d’OS X »

Activer Postfix sous Mac OS X

Envoyer des emails avec le serveur de messagerie de Tiger et Leopard

Il se peut que vous désiriez envoyer des emails en local avec le serveur SMTP de votre Mac. Les raisons peuvent être diverses, avec un portable hors de chez vous, certains fournisseurs d’accès refusent les emails sortants depuis certaines IP ou vous avez des scripts qui nécessitent l’envoi d’emails (de logs par exemple, c’est mon cas), donc il vous faut pouvoir les envoyer localement.

Mac OS X (depuis Panther) possède un serveur de messagerie, le renommé Postfix. Nous allons voir comment le faire tourner grâce au daemon launchd.
Ce document décrit la mise en route de Postfix, mais ne traite pas de sa configuration, voir sa documentation pour aller plus loin.

Continuer la lecture de « Activer Postfix sous Mac OS X »

Centraliser sa bibliothèque iTunes sur un LAN

Partager sa collection musicale entre plusieurs machines

Lorsque l’on a plusieurs Mac et que l’on écoute beaucoup – ou pas beaucoup ;} – de musique, il est pratique et sympathique de centraliser les fichiers musicaux sur un serveur, un disque externe ou un NAS, afin de ne pas avoir de doublons (ou plus) des fichiers dans chaque iTunes. Ce dernier peut se décomposer en deux parties distinctes : les fichiers musicaux eux-même (mp3, aac) et l’index de la bibliothèque qui regroupe beaucoup d’informations comme les listes, les notes, le compteur d’écoute, etc. Cet article explique comment faire cette opération de partage et propose deux alternatives : partager un même index pour tous le monde ou garder un index séparé pour chaque Mac.

Avantages/inconvénients

Ces deux façons de faire ont chacune de bons et mauvais côtés. Partager l’index permet d’avoir l’exacte copie sur tous les iTunes. En fait, il est même faux de dire copie car ce ne sont pas plusieurs copies mais une unique copie, un endroit unique où tous les programmes pointent. L’avantage est que si j’ajoute le dernier Demis Roussos dans l’iTunes du Mac Mini, je le verrai également sur celui de l’iBook (et oui, toujours en vie le G4!). Même chose pour les listes, les notes, etc. Un seul index.
Le côté moins carré est qu’à la base Apple n’a pas prévu ce genre d’utilisation (shame on them), donc il faut éviter au maximum d’avoir plusieurs iTunes accédant à la même bibliothèque ouverts en même temps. Il est en effet possible de corrompre l’index si plusieurs machines tentent d’écrire dans celui-ci en même temps.

Garder l’index sur chaque iTunes peut sembler être un désavantage en lisant ce qui est écrit plus haut. En effet, si j’ajoute mon Demis Roussos sur le Mac Mini, si je le veux sur l’iBook il faudra l’importer sur celui-ci également (le fichier mp3 ou aac lui-même sera unique lui). Mais cela peut-être un avantage, en particulier si plusieurs personnes utilisent les Mac. Je peux avoir ajouté Rain and tears dans ma bibliothèque avec une note de 5 étoiles, mon chat qui aime moins l’aura noté 2 étoiles seulement dans la sienne et ma blonde ne l’aura même pas ajouté à sa bibliothèque.

Continuer la lecture de « Centraliser sa bibliothèque iTunes sur un LAN »

Montages automatiques : version AppleScript

Monter ses volumes distants au démarrage de la session

Dans un article précédent, il était question de monter des partages NFS automatiquement à l’aide de l’Utilitaire d’annuaire. Voici une méthode utilisant un script AppleScript qui a le double avantage de monter les volumes sur le bureau (cela peut-être un désavantage suivant l’utilisation) et elle permet de monter d’autres types de partage, Samba par exemple.

Le script

Voici le script que j’utilise. J’ai toujours mes trois montages NFS et un SMB (pour un petit NAS) :

on run
tell application "Finder"
try
mount volume "nfs://edoras/home/fabien"
on error
display dialog "Erreur de montage NFS de /home/fabien" & return & ¬
"Vérifier que le serveur est disponible." buttons  default button 1
end try
try
mount volume "nfs://edoras/data1"
on error
display dialog "Erreur de montage NFS de /data1" & return & ¬
"Vérifier que le serveur est disponible." buttons  default button 1
end try
try
mount volume "nfs://edoras/backup"
on error
display dialog "Erreur de montage NFS de /backup" & return & return & ¬
"Vérifier que le serveur est disponible." buttons  default button 1
end try
try
mount volume "smb://rohan"
on error
display dialog "Erreur de montage SMB de /rohan" & return & return & ¬
"Vérifier que le NAS est disponible." buttons  default button 1
end try
end tell
end run

Continuer la lecture de « Montages automatiques : version AppleScript »